La battle de la semaine : Happn vs Tinder

Kimberley Derudder

Le match d’aujourd’hui oppose deux applications de réseautage et rencontre sociale concurrentes : Happn vs Tinder. Basées sur le même principe de proximité géographique, où le contact se créé après validation des deux personnes via leur profil, les deux applications sont un véritable phénomène social actuel.

La pesée

A la pesée Tinder est l’application la plus lourde avec un poids de 170 Mo. Sa rivale Happn est plus légère avec un poids de 79 Mo, soit 53% de moins ce qui en fait le poids plume de ce combat.

Le combat

Toutes les lumières sont désormais sur les combattants et le match peut enfin commencer.

Dans la première partie de l’affrontement qui consiste à mesurer l’impact de la phase de lancement de l’application, c’est Happn qui en consommant 35% de moins que Tinder gagne le premier round. La différence de consommation est très marquée sur la phase de swipe des profils. En effet, Happn (8.7 mAh) mets Tinder (18.6 mAh) K.O avec une consommation inférieure de 53%. Pour mettre un terme à cette confrontation, nous avons mis en place deux rounds décisifs d’observation des phases de repos de chaque adversaire. Durant les phases d’inactivités en premier et arrière-plan, Happn mène toujours avec une consommation inférieure de 65% par rapport à Tinder pour cette première phase et 8% pour la deuxième.

La cloche retentit, fin du match !

Le vainqueur

Sans grande surprise, c’est une victoire par K.O pour l’application Happn, déclarée victorieuse face à sa rivale Tinder sur un score global de 13.5 mAh à 27 mAh, soit en consommant globalement 50% moins d’énergie.

Pour ceux qui aiment les chiffres

Application Version Téléchargements Note Playstore Poids de l’application (Mo) Données échangées (Mo) Mémoire (Mo) Consommation en énergie (mAh)
Happn 24.10.0 50 000 000+ 4.3 79 4.5 252 13.5
Tinder 10.20.0 100 000 000+ 4 170 4.5 310.5 27

Sur un scénario d’utilisation de 1 minute, Happn présente une consommation équivalente à celle d’une application comme WhatsApp. (Source : Étude sur la consommation énergétique des 30 applications les plus populaires au monde)

Les mesures ont été réalisées par notre laboratoire sur la base d’un protocole standardisé, respectant un scénario utilisateur précis (lancement de l’application, consultation du fil d’actualité et swipe de profils). Les autres scénarios sont le lancement de l’application (20”), inactivité en premier-plan (20”) et inactivité en arrière-plan (20”).



À propos de l'auteur