Auteur : Kimberley DERUDDER

Kimberley DERUDDER est responsable marketing et communication chez GREENSPECTOR depuis plus de 3 ans. Diplômée d'un master Marketing - Communication, Kimberley s'est spécialisée en Inbound Marketing après ses deux premières années chez GREENSPECTOR. Aujourd'hui en charge de l'animation de la stratégie marketing, social media et de la génération de leads, elle s'occupe également des comparatifs et des battles d'applications.

GREENSPECTOR App Scan désormais disponible sur iOS !

Reading Time: < 1 minute

C’est une grande première pour GREENSPECTOR : l’une de nos solutions phares est désormais disponible dans l’univers Apple.

Longtemps attendue par nos clients, cette compatibilité avec iOS permet de compléter les analyses de type GREENSPECTOR App Scan.

Les mesures de performance et d’efficience sur iPhone viennent ainsi compléter celles réalisées sur Android. Vos applications et vos sites web bénéficient d’une couverture maximale, représentative des usages de vos utilisateurs, quelque soit la technologie sous-jacente.

Vous pouvez donc maintenant garantir la qualité d’expérience utilisateurs sur tous vos canaux mobiles, en mettant sous contrôle leur performance et leur efficience.
Notons qu’en raison des restrictions imposées par Apple, toutes les métriques habituelles de GREENSPECTOR ne sont pas encore disponibles. Mais nos équipes continuent à travailler pour vous proposer, au fil des versions, des analyses toujours plus pointues sur vos applications.

Le Figaro vs Le Gorafi

Reading Time: 3 minutes

Le match d’aujourd’hui est un peu spécial puisque nous comparons l’application presse du quotidien Le Figaro à l’application parodique Le Gorafi.

Dans le coin gauche Le Figaro, journal quotidien Français fondé en 1826, il s’agit du plus ancien quotidien de la presse française encore en activité. L’application permet de suivre l’information en direct ainsi que l’actualité économique et politique.

Dans le coin droit Le Gorafi, anagramme de “Le Figaro” est un journal d’information parodique créé en Mai 2012. Les articles commentent des évènements réels ou imaginaires d’une manière satirique et décalée, reprenant la plupart des codes de la presse.

La pesée

A la pesée Le Figaro est l’application la plus lourde avec un poids de 129 Mo. L’application Le Gorafi est quant à elle 4x plus légère avec un poids de 32 Mo.

Le combat

Toutes les lumières sont désormais sur les combattants et le match peut commencer.

La première partie de l’affrontement consiste naturellement à observer la phase de lancement de l’application, Le Gorafi (2.3 mAh) remporte le premier round en consommant 52% moins que son adversaire Le Figaro (3.5 mAh). Lors du deuxième round qui correspond au scénario utilisation, c’est toujours Le Gorafi (7.4 mAh) qui mène face au Figaro (10.3 mAh) avec une consommation inférieure de 39%. Pour mettre un terme à cette confrontation, nous avons mis en place deux rounds décisifs d’observation des phases de repos de chaque adversaire. Le Gorafi est toujours leader du match avec une consommation inférieure à 20% pour la phase d’inactivité en premier-plan. Cependant Le Figaro remporte de peu (2%) sur la phase d’inactivité en arrière-plan.

La cloche retentit, fin du match !

Le vainqueur

Sans grande surprise, c’est l’application Le Gorafi qui remporte ce match sur un score global de 11,7 mAh à 16 mAh, soit 27% de batterie consommée en moins par rapport à son adversaire Le Figaro. Le journal parodique fait donc beaucoup mieux que l’original, au moins sur l’efficience de son application. Et on vous promet que cette information est aussi fiable qu’un article du… euh… du plus fiable des deux.

Pour ceux qui aiment les chiffres

ApplicationVersionTéléchargementsNote PlaystorePoids de l’application (Mo)Données échangées scénario (Mo)Mémoire occupée scénario (Mo)Consommation en énergie (mAh)
Le Figaro5.1.141 000 000+4.31294.7337.416
Le Gorafi4.0.5100 000+4.7323.2238.311.7

Sur un scénario d’utilisation de 1 minute, la consommation énergétique du Figaro est équivalente à une application de navigation telle que Google Chrome. Quant au Gorafi, sa consommation est similaire à une application telle que Netflix. (Source : Étude sur la consommation énergétique des 30 applications les plus populaires au monde).

Les mesures ont été réalisées par notre laboratoire sur la base d’un protocole standardisé, respectant un scénario utilisateur précis (lancement de l’application, affichage des derniers articles, consultation d’un article). Les autres scénarios sont le lancement de l’application (20”), inactivité en premier-plan (20”) et inactivité en arrière-plan (20”).

Retrouvez la battle de la semaine dernière : RocketChat vs Slack
Des idées de battles ? Contactez-nous !

RocketChat vs Slack

Reading Time: 3 minutes

Le match d’aujourd’hui oppose deux plateformes de communication collaborative à destination des équipes professionnelles : RocketChat et Slack. Les plateformes collaboratives ont remplacé les emails afin de faciliter les échanges entre les individus et les équipes et d’améliorer leur productivité.

Dans le coin gauche RocketChat, est une plateforme de communication collaborative open-source lancée en 2016 et compte l’un des plus grands nombres de membres de la communauté des développeurs GitHub.

Dans le coin droit Slack, plateforme de communication collaborative créée aux USA en 2013. Slack présente 10 millions d’utilisateurs actifs par jour.

La pesée

A la pesée RocketChat est l’application la plus lourde avec un poids de 94 Mo. L’application concurrente Slack est plus légère avec un poids de 90 Mo, soit 4% de moins.

Le combat

Toutes les lumières sont désormais sur les combattants et le match peut enfin commencer.

Dans la première partie de l’affrontement qui consiste à mesurer l’impact de la phase de lancement de l’application, Slack (1.2 mAh) remporte le premier round en consommant 17% moins que son adversaire RocketChat (1.4 mAh). Lors du deuxième round qui correspond au scénario utilisation, c’est toujours Slack (6.5 mAh) qui mène face à RocketChat (8.4 mAh) avec une consommation inférieure de 29%. Pour mettre un terme à cette confrontation, nous avons mis en place deux rounds décisifs d’observation des phases de repos de chaque adversaire. Slack est toujours leader du match avec une consommation inférieure à 3% pour la phase d’inactivité en arrière-plan. C’est une égalité parfaite pour la phase d’inactivité en premier-plan.

La cloche retentit, fin du match !

Le vainqueur

Sans grande surprise, c’est l’application Slack qui remporte ce match sur un score global de 9.9 mAh à 12.1 mAh, soit une différence de consommation de 18% face à son adversaire RocketChat. Côté données échangées c’est le même constat, Slack est moins consommateur de 84%.

Pour ceux qui aiment les chiffres

ApplicationVersionTéléchargementsNote PlaystorePoids de l’application (Mo)Données échangées scénario (Mo)Mémoire occupée scénario (Mo)Consommation en énergie (mAh)
RocketChat3.5.1100 000+2.5941.1176.112.1
Slack19.09.10.010 000 000+4.5907.3181.29.9

Sur un scénario d’utilisation de 1 minute, la consommation énergétique de Slack est équivalente à une application de messagerie directe telle que Line. Quant à RocketChat, sa consommation est similaire à une application telle que Microsoft Outlook. (Source : Étude sur la consommation énergétique des 30 applications les plus populaires au monde)

Les mesures ont été réalisées par notre laboratoire sur la base d’un protocole standardisé, respectant un scénario utilisateur précis (lancement de l’application, recherche d’un channel, affichage des derniers messages, envoi d’un message). Les autres scénarios sont le lancement de l’application (20”), inactivité en premier-plan (20”) et inactivité en arrière-plan (20”).

Retrouvez la battle de la semaine dernière : United Wardrobe vs Vinted
Des idées de battles ? Contactez-nous !

United Wardrobe vs Vinted

Reading Time: 3 minutes

Les applications de vêtements de “seconde main” font fureur chez les amateurs et amatrices de mode et les plateformes se multiplient depuis quelques années. Nous comparons aujourd’hui deux applications concurrentes : United Wardrobe et Vinted sur leur consommation d’énergie sur mobile.

{{% note %}}
Dans le coin gauche United Wardrobe, application créée au Pays-Bas, véritable marché communautaire conçu pour acheter et vendre des articles du monde de la mode. Leur mission est de “démocratiser les vêtements d’occasion”.

Dans le coin droit Vinted, application créée en 2012 en Lituanie et qui a débarquée en France en 2013, est également un marché en ligne communautaire dont le but est d’acheter, vendre et/ou échanger des vêtements d’occasion. 1.4 million d’utilisateurs dans l’hexagone.
{{% /note %}}

La pesée

A la pesée United Wardrobe est l’application la plus lourde avec un poids de 81 Mo. L’application concurrente Vinted est plus légère avec un poids de 71 Mo, soit 13% de moins.

Le combat

Toutes les lumières sont désormais sur les combattants et le match peut enfin commencer.

Dans la première partie de l’affrontement qui consiste à mesurer l’impact de la phase de lancement de l’application, United Wardrobe (1.5 mAh) remporte le premier round en consommant 52% moins que son adversaire Vinted (3.2 mAh). Lors du deuxième round qui correspond au scénario utilisation, c’est toujours United Wardrobe (6.9 mAh) qui mène face à Vinted (7.7 mAh) avec une consommation inférieure de 10%. Pour mettre un terme à cette confrontation, nous avons mis en place deux rounds décisifs d’observation des phases de repos de chaque adversaire. United Wardrobe est toujours leader du match avec une consommation inférieure à 30% pour la phase d’inactivité en premier-plan et 18% pour celle en arrière-plan.

La cloche retentit, fin du match !

Le vainqueur

Sans grande surprise, c’est l’application United Wardrobe qui remporte ce match sur un score global de 10.6 mAh à 13.8 mAh, soit une différence de consommation de 23% face à son adversaire Vinted. Côté données échangées et mémoire occupée, c’est le même constat, l’application United Wardrobe est moins consommatrice.

Pour ceux qui aiment les chiffres

ApplicationVersionTéléchargementsNote PlaystorePoids de l’application (Mo)Données échangées scénario (Mo)Mémoire occupée scénario (Mo)Consommation en énergie (mAh)
United Wardrobe3.9.01 000 000+3.3811.57010.6
Vinted8.41.1.25 000 000+4.5716.313713.8

Sur un scénario d’utilisation de 1 minute, Vinted présente une consommation équivalente à celle d’une application telle que Shareit. Tandis que United Wardrobe se rapproche de la consommation d’une application de jeux-vidéos comme PUBG. (Source : Étude sur la consommation énergétique des 30 applications les plus populaires au monde)

Les mesures ont été réalisées par notre laboratoire sur la base d’un protocole standardisé, respectant un scénario utilisateur précis (lancement de l’application, recherche d’un produit, sélection et affichage du produit). Les autres scénarios sont le lancement de l’application (20”), inactivité en premier-plan (20”) et inactivité en arrière-plan (20”).

Retrouvez la battle de la semaine dernière : Leboncoin vs Locanto
Des idées de battles ? Contactez-nous !

Leboncoin vs Locanto

Reading Time: 3 minutes

En à peine quelques années, les sites de mise en relation des particuliers au travers de petites annonces ont connu un succès fulgurant. Déjà très populaire à sa création, Leboncoin s’est rapidement imposé dans le classement des sites web e-commerce les plus consultés en France, en 2019 il occupe la seconde position. Le match d’aujourd’hui oppose donc le leader français Leboncoin à Locanto, le site Allemand présent à l’international.

Dans le coin gauche Leboncoin, leader français des petites annonces pour particuliers créé en Avril 2006. Leboncoin est également le deuxième site e-commerce le plus fréquenté en France.

Dans le coin droit Locanto, site Allemand de petites annonces gratuites créé en Juin 2006, disponible en 5 langues réparties en 60 pays.

La pesée

A la pesée Leboncoin est l’application la plus lourde avec un poids de 94 Mo. L’application concurrente Locanto est plus légère avec un poids de 10 Mo, soit 89% de moins.

Le combat

Toutes les lumières sont désormais sur les combattants et le match peut enfin commencer.

Dans la première partie de l’affrontement qui consiste à mesurer l’impact de la phase de lancement de l’application, Locanto (1.6 mAh) remporte le premier round en consommant 11% moins que son adversaire Leboncoin (1.8 mAh). La différence de consommation est assez marquée également sur la phase de recherche de produit. En effet, Leboncoin (8.9 mAh) mets Locanto (11.3 mAh) K.O avec une consommation inférieure de 21%. Pour mettre un terme à cette confrontation, nous avons mis en place deux rounds décisifs d’observation des phases de repos de chaque adversaire. Durant la phase d’inactivité en premier-plan, Leboncoin est toujours debout avec une consommation inférieure de 2%. Pour la phase d’inactivité en arrière-plan il s’agit d’une égalité parfaite entre les deux adversaires !

La cloche retentit, fin du match !

Le vainqueur

C’est l’application Leboncoin qui remporte cette battle d’énergie sur un score total de 12.7 mAh à 14.9 mAh, soit en consommant 14% de moins que Locanto, vous prolongerez l’autonomie de votre batterie avec Leboncoin. Néanmoins, côté données échangées, mémoire occupée et espace de stockage, c’est Locanto qui est le moins consommateur. En terme économique, si votre forfait data est limité, il vous en coûtera moins cher avec Locanto.

Pour ceux qui aiment les chiffres

ApplicationVersionTéléchargementsNote PlaystorePoids de l’application (Mo)Données échangées (Mo)Mémoire (Mo)Consommation en énergie (mAh)
Leboncoin4.36.8.010 000 000+3.9942.9585.312.8
Locanto2.7.125 000 000+4.4100.9317.714.9

Sur un scénario d’utilisation de 1 minute, Locanto présente une consommation équivalente à celle d’une application de jeux-vidéos comme Clash Royale. Tandis que Leboncoin se rapproche de la consommation d’une application de messagerie directe telle que Skype. (Source : Étude sur la consommation énergétique des 30 applications les plus populaires au monde)

Les mesures ont été réalisées par notre laboratoire sur la base d’un protocole standardisé, respectant un scénario utilisateur précis (lancement de l’application, recherche d’un produit, sélection et affichage du produit). Les autres scénarios sont le lancement de l’application (20”), inactivité en premier-plan (20”) et inactivité en arrière-plan (20”).

Retrouvez la battle de la semaine dernière : Twitter : vidéo vs image vs gif
Des idées de battles ? Contactez-nous !

La battle de la semaine spéciale Twitter : vidéo vs image vs gif

Reading Time: 2 minutes

Une battle spéciale pour cette rentrée puisque nous comparons aujourd’hui les différents formats médias sur Twitter : vidéo, image et gif. Quel est le format le plus consommateur en énergie et ressources lors de l’affichage d’un tweet ?

Le combat

Toutes les lumières sont désormais sur les 3 combattants et le match peut enfin commencer.

Côté consommation en énergie, un tweet avec vidéo consomme 63% plus qu’un tweet avec image, et 25% plus qu’un tweet avec gif. La consommation du tweet avec image est équivalente à celle d’un tweet sans média puisque les images restent relativement petites (miniatures). Néanmoins la consommation augmente lorsque l’utilisateur clique sur une image et l’affiche en taille réelle.
Côté données échangées, sans surprise c’est le tweet avec vidéo qui est le plus consommateur avec 1.91 Mo, contrairement aux tweets avec image (112 Ko) et gif (92 Ko), soit un rapport de 20 entre le plus lourd et le plus léger. Côté mémoire occupée, pas d’important écart de consommation, les valeurs oscillent entre 244 et 228 Mo.

La cloche retentit, fin du match !

Le vainqueur

Le média vainqueur de ce match reste le tweet avec image, 63% moins consommateur qu’une vidéo et 23% qu’un tweet avec GIF. Privilégiez donc l’image à la vidéo pour vos tweets. Lors de notre étude sur la consommation énergétique des 30 applications les plus populaires au monde, nous avions constaté que la catégorie des réseaux sociaux faisait partie des plus consommatrices. La vidéo est le nouveau média privilégié par les utilisateurs. Les éditeurs d’applications doivent donc être vigilants et en optimiser l’utilisation.

Pour ceux qui aiment les chiffres

ApplicationVersionTéléchargementsNote PlaystorePoids de l’application (Mo)Données échangées (Mo)Mémoire (Mo)Consommation en énergie (mAh)
Twitter avec vidéo8.10.0500 000 000+4.51001.912448.5
Twitter avec image8.10.0500 000 000+4.51000.112228.35.2
Twitter avec gif8.10.0500 000 000+4.51000.092231.26.8
Twitter sans média8.10.0500 000 000+4.51000.042239.85.3

Les mesures ont été réalisées par notre laboratoire sur la base d’un protocole standardisé, respectant un scénario utilisateur précis d’une durée d’une minute : affichage d’un tweet comportant un média (image, vidéo ou gif)

Retrouvez la battle de la semaine dernière : Mixer vs Twitch
Des idées de battles ? Contactez-nous !

Vous aimerez aussi :

Twitter vs Twitter Lite

L’impact des services tiers comme Twitter sur l’autonomie des batteries

WEBP vs PNG vs JPEG

Mixer vs Twitch

Reading Time: 3 minutes

Il y a quelques semaines, le célèbre streamer américain sous le pseudo de Ninja annonçait quitter la plateforme de streaming Twitch pour sa concurrente : Mixer. En quelques jours, le cap du million d’abonnés payants était franchit et la plateforme occupait la première place des applications gratuites les plus téléchargées aux États-Unis. Le match d’aujourd’hui oppose donc ces deux applications concurrentes : Mixer vs Twitch.

Dans le coin gauche Mixer, (anciennement Beam) le service de streaming de jeux-vidéo lancé par Microsoft en Janvier 2016.

Dans le coin droit Twitch, plateforme leader du streaming de jeux-vidéo (et autres émissions) lancée en Juin 2011. Elle compte plus de 35 millions de visiteurs uniques par mois.

La pesée

A la pesée Mixer est l’application la plus lourde avec un poids de 114 Mo. L’application concurrente Twitch est plus légère avec un poids de 95 Mo, soit 16% de moins.

Le combat

Toutes les lumières sont désormais sur les combattants et le match peut enfin commencer.

Dans la première partie de l’affrontement qui consiste à mesurer l’impact de la phase de lancement de l’application, Twitch assome Mixer en consommation plus de 3x moins d’énergie. La différence de consommation est assez marquée également sur la phase de streaming. En effet, Twitch (11.6 mAh) mets Mixer (15.4 mAh) K.O avec une consommation inférieure de 24%. Pour mettre un terme à cette confrontation, nous avons mis en place deux rounds décisifs d’observation des phases de repos de chaque adversaire. Durant la phase d’inactivité en premier-plan, Twitch est toujours le maître du jeu en consommant 60% de moins. Pour la phase d’inactivité en arrière-plan il s’agit d’une égalité parfaite !

La cloche retentit, fin du match !

Le vainqueur

Sans grande surprise, c’est une victoire par K.O pour l’application Twitch, déclarée victorieuse face à sa rivale Mixer sur un score global de 15.3 mAh à 23.9 mAh, soit en consommant globalement 56% moins d’énergie. Notons que la consommation d’énergie de Twitch reste tout de même très élevée. Twitch domine également sa rivale Mixer côté mémoire occupée (-45%) et espace de stockage. Mixer s’en sort bien côté données échangées (-9%).

Pour ceux qui aiment les chiffres

ApplicationVersionTéléchargementsNote PlaystorePoids de l’application (Mo)Données échangées (Mo)Mémoire (Mo)Consommation en énergie (mAh)
Mixer4.7.310 000 000+4.111444.5427.923.9
Twitch7.13.450 000 000+4.69549.1231.315.3

Sur un scénario d’utilisation de 1 minute, Twitch présente une consommation équivalente à celle d’une application de navigation web comme Google Chrome. (Source : Étude sur la consommation énergétique des 30 applications les plus populaires au monde)

Les mesures ont été réalisées par notre laboratoire sur la base d’un protocole standardisé, respectant un scénario utilisateur précis (lancement de l’application, lancement d’un live parmi les recommandations). Les autres scénarios sont le lancement de l’application (20”), inactivité en premier-plan (20”) et inactivité en arrière-plan (20”).

Retrouvez la battle de la semaine dernière : Kapten vs Uber
Des idées de battles ? Contactez-nous !

Kapten vs Uber

Reading Time: 3 minutes

Le match d’aujourd’hui oppose les deux leaders VTC (Voiture de Tourisme avec Chauffeur) du marché français : Kapten (ex-Chauffeur Privé) vs Uber.

Dans le coin gauche Kapten, ex-Chauffeur Privé, la société de VTC française fondée en 2011, s’est rapidement imposée en tant que numéro 2 du marché français. La société rebaptisée Kapten début 2019, souhaite conquérir plus d’utilisateurs à l’échelle internationale.

Dans le coin droit Uber, le géant américain fondé en 2009 du VTC qui compte plus de 100 millions d’utilisateurs à l’international. Retrouvez la battle opposant UberEats à Deliveroo.

La pesée

A la pesée Uber est l’application la plus lourde avec un poids de 255 Mo. Sa rivale Kapten est plus légère avec un poids de 73 Mo, soit 71% de moins.

Le combat

Toutes les lumières sont désormais sur les combattants et le match peut enfin commencer.

Dans la première partie de l’affrontement qui consiste à mesurer l’impact de la phase de lancement de l’application, c’est Uber qui est en-tête en consommant 10% de moins que Kapten. Sur la phase de recherche d’itinéraire et de chauffeur, c’est Kapten (11.7 mAh) qui reprend l’avantage vis-à-vis d’Uber (11.8 mAh). Pour mettre un terme à cette confrontation, nous avons mis en place deux rounds décisifs d’observation des phases de repos de chaque adversaire. Durant ces phases d’inactivité en premier-plan et en arrière-plan, c’est Kapten qui est en-tête avec une consommation inférieure de 7% et 3.7% par rapport à Uber.

La cloche retentit, fin du match !

Le vainqueur

La course fut serrée néanmoins c’est Kapten qui est déclarée victorieuse face au géant américain Uber sur un score très proche de 15.4 mAh à 15.5 mAh, soit en consommant globalement 1% moins d’énergie. Notons ici que ces deux applications sont néanmoins très consommatrices d’énergie. Nous pouvons les départager côté données échangées puisque Kapten en consomme 21% de moins qu’Uber ! Même constat côté mémoire occupée, où Kapten est beaucoup moins consommateur (-40%). Enfin, si l’espace de stockage de votre smartphone vous est cher, préférez également l’application Kapten.

Pour ceux qui aiment les chiffres

ApplicationVersionTéléchargementsNote PlaystorePoids de l’application (Mo)Données échangées (Mo)Mémoire (Mo)Consommation en énergie (mAh)
Kapten3.66.01 000 000+4.37310.4185.415.4
Uber4.272.10001500 000 000+4.225513.2309.415.5

Sur un scénario d’utilisation de 1 minute, Kapten et Uber présentent une consommation équivalente à celle d’une application de navigation web comme Google Chrome. (Source : Étude sur la consommation énergétique des 30 applications les plus populaires au monde)

Les mesures ont été réalisées par notre laboratoire sur la base d’un protocole standardisé, respectant un scénario utilisateur précis (lancement de l’application, recherche d’un itinéraire et séléction d’une voiture). Les autres scénarios sont le lancement de l’application (20”), inactivité en premier-plan (20”) et inactivité en arrière-plan (20”).

Retrouvez la battle de la semaine dernière : Drivy vs Ouicar
Des idées de battles ? Contactez-nous !

Drivy vs Ouicar

Reading Time: 2 minutes

Le match d’aujourd’hui oppose deux applications d’autopartage : Drivy vs Ouicar. Véritable concept d’économie collaborative lancé il y a un peu plus d’une dizaine d’années, ses applications permettent à des propriétaires de voitures de louer leur véhicule à des particuliers ou professionnels.

Dans le coin gauche Drivy, une société française d’autopartage fondée en 2010. Le service est disponible dans 6 pays européens et rassemble plus de 2 millions d’utilisateurs.

Dans le coin droit Ouicar, application et plateforme collaborative lancéeen 2007 par la SNCF. Elle met en relation des propriétaires de voitures avec leurs futurs locataires et elle-aussi, rassemble plus de 2 millions d’utilisateurs.

La pesée

A la pesée Ouicar est l’application la plus lourde avec un poids de 65 Mo. Sa rivale Drivy est plus légère avec un poids de 42 Mo, soit 35% de moins.

Le combat

Toutes les lumières sont désormais sur les combattants et le match peut enfin commencer.

Dans la première partie de l’affrontement qui consiste à mesurer l’impact de la phase de lancement de l’application, les deux applications sont à égalité. Le second round correspondant à la commande d’une voiture vient les départager. En effet, Ouicar (9.3 mAh) mets Drivy (10.5 mAh) en sortie de route avec une consommation inférieure de près de 11%. Pour mettre un terme à cette confrontation, nous avons mis en place deux rounds décisifs d’observation des phases de repos de chaque adversaire. Durant la phase d’inactivité en premier-plan, les deux applications sont encore une fois à la même vitesse, cependant Ouicar double de peu Drivy lors de la phase d’inactivité arrière-plan, avec une consommation inférieure de 9%.

La cloche retentit, fin du match !

Le vainqueur

La course fut serrée néanmoins c’est Ouicar qui est déclarée victorieuse face à sa rivale Drivy sur un score global de 12.7 mAh à 14 mAh, soit en consommant globalement 9% moins d’énergie.

Pour ceux qui aiment les chiffres

ApplicationVersionTéléchargementsNote PlaystorePoids de l’application (Mo)Données échangées (Mo)Mémoire (Mo)Consommation en énergie (mAh)
Drivy7.7.2500 000+4.2423.621814
Ouicar7.0.3100 000+4.3651.719212.7

Sur un scénario d’utilisation de 1 minute, Ouicar présente une consommation équivalente à celle d’une application de messagerie instantannée comme Line. (Source : Étude sur la consommation énergétique des 30 applications les plus populaires au monde)

Les mesures ont été réalisées par notre laboratoire sur la base d’un protocole standardisé, respectant un scénario utilisateur précis (lancement de l’application, recherche et location d’une voiture). Les autres scénarios sont le lancement de l’application (20”), inactivité en premier-plan (20”) et inactivité en arrière-plan (20”).

Retrouvez la battle de la semaine dernière : Happn vs Tinder
Des idées de battles ? Contactez-nous !