Catégorie : Actualités

Communiqué de presse : Greenspector accompagne Nantes métropole pour les 4 prochaines années sur l’éco-conception de ses services numériques 

Reading Time: < 1 minute

Toute l’équipe Greenspector est très fière de vous annoncer que nous venons de gagner le marché “Accompagnement et conseil en numérique responsable dans le cadre des sites web, applications mobiles et web pour le compte du groupement de commandes informatiques et prestations associées de Nantes Métropole” sur le lot éco-conception pour la période 2023- 2026.

Ceci récompense : 
– notre savoir-faire en termes d’évaluation et de réduction d’impacts des services numériques,  
– nos solutions de mesures de consommations d’énergie et de ressources sur appareils réels utilisées dans nos missions avec Greenspector Studio  
– mais aussi nos premières collaborations réussies sur des services numériques de type e-services, site web et application mobile réalisées en 2022 pour la collectivité.

Cet appel d’offre s’inscrit plus largement dans le passage à l’action avec la mise en œuvre d’actions concrètes au sein de la collectivité et du territoire et qui s’est structurée autour d’un document cadre porté par les élu(e)s et le Département des Ressources Numériques, https://metropole.nantes.fr/numeriqueresponsable.  
L’objectif global de la Collectivité est de réduire de 20 % son impact environnemental Numérique d’ici 2030. Bravo à Nantes Métropole encore pour cet engagement !  

Greenspector s’inscrit en partenaire de cette démarche de réduction sur tous les services numérique citoyens et internes de Nantes Métropole.  Merci pour cette confiance. 

Nantes Digital Week 2023 : Classement de la sobriété numérique des sites web des partenaires

Reading Time: < 1 minute

Nous sommes présents à la Nantes Digital Week de 2023. Nous participons à plusieurs conférences et ateliers sur la thématique du numérique responsable. Cela sera l’occasion de rencontrer de nombreux acteurs du digital mais également de nombreux visiteurs pour leur présenter notre solution Greenspector Studio.

Le jeudi 21 octobre nous allons animer l’atelier “Atelier de mesure d’impact des sites web”. C’est dans ce cadre que nous avons mesuré les sites internet de plusieurs partenaires de l’évènement.

Le classement en détail

La moyenne d’impact carbone sur une minute de navigation de ces 32 partenaires est de 0,43 gEqCO2 soit l’équivalent de 2 mètres effectué en voiture thermique. Le site web le plus sobre de ce classement (le site du CIC0,24 gEqCO2) est 4 fois moins impactant que le site le moins sobre (Radio PRUN0,93 gEqCO2). 

La moyenne de consommation d’énergie (mAh) est de 5,71 mAh et en moyenne 6,32 Mo de données sont échangées. En termes de requêtes web, la moyenne est de 61.

versionurlEcoscoreRequêtesEnergie (mAh)Données échangées (Mo)Impact Carbon (gEqCO2)Empreinte Eau (Litres)Empreinte Sol (cm2)
CIChttps://www.cic.fr/fr/index.html68304,410,890,240,040,50
Ecosystemhttps://www.ecosystem.eco/75235,010,750,250,050,56
PINGhttps://info.pingbase.net/64224,572,120,250,040,51
Samoahttps://www.samoa-nantes.fr/71315,051,410,270,050,57
GRDFhttps://www.grdf.fr/6015,803,530,300,050,64
SFRhttps://www.sfr.fr/57345,731,280,300,050,65
Kostarhttps://www.kostar.fr/74345,662,130,310,050,64
La Cantinehttps://www.lacantine.co/60515,221,950,310,050,60
Orangehttps://www.orange.fr/portail56185,862,650,310,050,65
Digital Campushttps://www.digital-campus.fr/69525,182,150,320,050,60
Chateau Nanteshttps://www.chateaunantes.fr/49495,402,160,320,050,62
Enedishttps://www.enedis.fr/51545,262,300,330,050,61
Covagehttps://www.covage.com/62784,912,900,350,060,58
Grabuge Maghttps://www.grabugemag.com/60765,751,700,360,060,67
Caisse d’Epargnehttps://www.caisse-epargne.fr/54536,231,980,360,060,71
Wik Nanteshttps://www.wik-nantes.fr/651005,131,830,370,060,62
ISEFAChttps://www.isefac.org/61445,305,360,370,060,61
Mismohttps://www.mismo.fr/52815,442,620,370,060,64
JC Decauxhttps://www.jcdecaux.fr/591005,361,900,380,060,64
Université de Nanteshttps://www.univ-nantes.fr/59575,354,930,380,060,62
Airbushttps://www.airbus.com/fr44406,804,340,410,070,77
Nantes Digital Jobshttps://nantes.francedigitaljobs.fr/62634,957,910,430,060,59
VIFhttps://vif.fr/50565,208,490,440,060,61
Ateliers du Bocagehttps://ateliers-du-bocage.fr/67604,949,310,450,060,58
Nantes Seniors Maghttps://www.nantesseniorsmag.com/53865,326,670,450,060,64
Ici Lundihttps://icilundi.fr/61435,3811,370,480,070,63
Accenturehttps://www.accenture.com/fr-fr43568,744,820,520,090,99
Telenanteshttps://telenantes.ouest-france.fr/291096,6112,360,630,090,80
Groupe Onepointhttps://www.groupeonepoint.com/fr/51585,5225,930,760,090,67
IIMhttps://www.iim.fr/241667,7016,000,810,110,95
ESILVhttps://www.esilv.fr/222008,6513,900,860,121,07
PRUNhttps://www.prun.net/42466,4434,460,940,110,77

Publication des Web Sustainability Guidelines du W3C

Reading Time: 2 minutes

Le W3C

Le W3C (World Wide Web Consortium : site officiel https://www.w3.org/ [EN]) est un organisme définissant les standards (tels que les éléments techniques régissant le fonctionnement du langage HTML, par exemple) et lignes directrices du web. Il a été créé par Tim Berners-Lee en 1994. 

Dans le cadre du Numérique Responsable, on connaît notamment le W3C pour la publication des WCAG (Web Content Accessibility Guidelines : https://www.w3.org/WAI/standards-guidelines/wcag/ [EN]). Ces règles pour l’accessibilité des contenus web font référence à l’échelle mondiale. Elles servent en particulier de base pour le RGAA (Référentiel Général d’Amélioration de l’Accessibilité : https://design.numerique.gouv.fr/accessibilite-numerique/rgaa/ ), qui sert lui-même de base pour la mise en place de la réglementation sur ce sujet en France.  

Donner un cadre à la sobriété numérique

La sobriété numérique et l’écoconception de services numériques prennent de plus en plus d’importance mais peinent à définir leur cadre d’application. En France, le contexte législatif se précise de plus en plus, en particulier via la loi REEN (Réduction de l’Empreinte Environnementale du Numérique : https://www.vie-publique.fr/loi/278056-loi-15-novembre2021-reen-reduire-empreinte-environnementale-du-numerique ) et le RGESN (Référentiel Général d’Ecoconception de Services Numériques : https://ecoresponsable.numerique.gouv.fr/publications/referentiel-general-ecoconception/ ).  

Nous reviendrons très prochainement sur ce cadre législatif pour vous en proposer une synthèse ainsi que des perspectives.  

Toujours est-il que nous avons accueilli avec beaucoup d’enthousiasme l’annonce par le W3C de leur intention de travailler sur le sujet de l’écoconception de façon concrète (https://www.w3.org/community/sustyweb/2022/04/19/sustainability-recommendations-working-group/ [EN]). J’ai d’ailleurs eu la chance de prendre part à ce groupe de travail (avec Thierry Leboucq). L’objectif était de produire des guidelines (lignes directrices) pour pouvoir par la suite définir des standards. C’était l’occasion de faire quelques belles rencontres et de confronter les pratiques de sobriété numérique avec des experts du monde entier. Bravo à Tim Frick et Alexander Dawson pour avoir encadré tout cela, ainsi qu’à tous ceux qui ont contribué aux sous-groupes dédiés à des thématiques précises :  

  • UX Design 
  • Web Development 
  • Hosting & Infrastructure (dont j’assurais le suivi) 
  • Product & Business Strategy 
  • Metrics 

La sortie officielle d’une première version des Web Sustainability Guidelines ouvre ces travaux à tous : https://www.w3.org/community/sustyweb/2023/09/07/web-sustainability-guidelines/ [EN]. Vous y trouverez 93 recommandations et 232 critères de succès. Tout ceci s’aligne avec les normes GRI (Global Reporting Initiative : https://www.globalreporting.org/how-to-use-the-gri-standards/gri-standards-french-translations/ ).

Et maintenant ? 

La publication des WSG constitue un jalon historique pour appliquer la sobriété numérique au web. Mais gardons bien en tête que ce n’est que le début. Cette publication a avant tout pour but de récolter les retours des experts puis de voir comment définir ce cadre de façon encore plus précise. Il est aussi souhaitable que ces travaux servent de base pour que le sujet soit adopté plus largement et que des pays puissent s’en servir afin de définir un cadre législatif. Ce socle apparaît également essentiel pour former et sensibiliser sur le sujet mais aussi en tant que support pour des démarches de réduction des impacts environnementaux des sites web.  

Chez Greenspector, nous avons l’intention de continuer à contribuer à ce référentiel, notamment en apportant nos retours, basés sur notre expérience concrète de l’écoconception de services numériques. Très prochainement, ces guidelines seront intégrées aux bonnes pratiques sur lesquelles nous nous appuyons au quotidien, ainsi qu’aux sessions de sensibilisation à l’écoconception que nous proposons.

Ainsi, nous pourrons voir plus en détail comment concilier les WSG avec les référentiels existants (RGESN et RG491 principalement).

 

Greenspector de nouveau labellisé par Solar Impulse pour sa solution Greenspector Studio

Reading Time: 9 minutes

Déjà labellisée comme une des 1000 solutions pour changer le monde en 2020, la solution Greenspector a de nouveau obtenu le label pour les 3 prochaines années

Ce label est important pour toute l’équipe Greenspector et ses parties prenantes, car il répond à des objectifs écologique et économique au niveau international avec un niveau de qualité audité par 3 experts indépendants.

Les 5 critères audités sont : 

  • La crédibilité du concept/produit 
  • La scalabilité de mise en œuvre et dépliement 
  • Les bénéfices environnementaux 
  • Les bénéfices économiques pour le client 
  • La profitabilité de l’entreprise

La solution Greenspector a obtenu 100 % des réponses positives à ces questions par les 3 experts. Des suggestions d’amélioration ont également été proposées.

Thierry Leboucq

Thierry Leboucq

Président de Greenspector

“Nous sommes très fiers d’être à nouveau reconnus par la fondation Solar Impulse pour notre solution Greenspector Studio. Celle-ci a fait l’objet de nombreux projets de R&D pour consolider sa pertinence, sa valeur et sa robustesse et de nombreuses preuves de marché avec plus de 100 clients déployés/accompagnés en France et en Europe. Le label Efficient Solution de Solar Impulse est un label crédible, international sur les sujets des solutions qui répondent aux enjeux du développement durable. Il était important pour toute l’équipe Greenspector qui œuvre depuis de nombreuses années d’être à nouveau récompensée.” 

Rapport des experts (Rapport d’évaluation d’efficacité, juillet 2023) 

  • Il satisfait pleinement aux critères d’éligibilité en termes de (1) nature de la solution, à savoir un produit physique/financier, une technologie, un processus industriel ou un service ; (2) Propriété d’un Membre de l’Alliance Mondiale pour des Solutions Efficaces ; (3) Contribution à au moins un des Objectifs de Développement Durable (ODD), à savoir ODD 6, ODD 7, ODD 9, ODD 11, ODD 12 ; (4) Niveau de maturité minimum, à savoir « test de prototype 1:1 en laboratoire » (TRL 6 -7) ;
  • Il opère conformément à la position éthique de la Fondation Solar Impulse telle qu’exprimée dans l’accord d’adhésion ;
  • Il est conforme aux conditions exprimées dans la « Déclaration d’exonération de responsabilité » signée par le Membre dans le cadre du processus de labellisation et de vérification externe de la réputation ;
  • Elle a été examinée et pré-validée par l’équipe de la Fondation Solar Impulse lors de la phase de présélection, afin de garantir un niveau de qualité minimum, en termes de pertinence et d’exhaustivité des informations fournies dans le formulaire de candidature ;
  • Elle a été attribuée et évaluée selon les « Standards du Label » officiels par trois Experts indépendants ayant au moins cinq ans d’expérience dans l’un des secteurs d’application de la Solution ;
  • Elle a été évaluée et formellement validée (acceptée) par trois experts indépendants externes sur la base des cinq critères (crédibilité du concept, évolutivité, avantages environnementaux, incitation économique du client, rentabilité du vendeur). En particulier, les trois experts indépendants ont effectué des évaluations valides de la solution.

Détail du rapport d’expert

La technologie qui sous-tend la solution peut-elle être construite et exploitée comme prévu ?

OUI

Justification du premier expert – La solution étant proposée sous la forme d’un logiciel en tant que service, elle peut être exploitée telle qu’elle a été conçue sur de multiples plateformes d’infrastructure. La solution mesure l’empreinte environnementale des applications mobiles, ce qui peut aider les organisations à réduire l’impact environnemental de leurs solutions numériques. D’après les détails fournis par Greenspector, il est capable de fournir une analyse du matériel sur lequel les applications numériques sont destinées à fonctionner, aidant ainsi les organisations à effectuer des tests approfondis avant la sortie de l’application.

OUI

Justification du deuxième expert – L’idée de cette technologie est de surveiller la consommation d’énergie des services numériques à moyenne et grande échelle. La préparation de scripts de test automatisés pour reproduire le parcours de l’utilisateur pour une application particulière est réalisable. Les mesures relatives à la consommation de ressources telles que l’utilisation de l’énergie et les besoins en mémoire permettent aux fournisseurs de services de concevoir des plateformes responsables. Grâce à ces connaissances, la solution proposée permet d’intégrer l’aspect environnemental dans la conception d’applications dans les secteurs logiciel/IT d’une organisation.

OUI

Justification du troisième expert – Les technologies utilisées dans la solution sont matures. Le concept est robuste car il repose sur des mesures effectuées sur des plates-formes matérielles réelles, simulant l’utilisation réelle du client. La méthodologie pour calculer l’empreinte environnementale est basée sur des méthodes de pointe. En outre, la solution a déjà été conçue et est commercialisée. Plusieurs témoignages de clients montrent que la solution fonctionne et apporte des avantages.

La fabrication (s’il s’agit d’un produit) ou la distribution (s’il s’agit d’un service) de la solution à grande échelle est-elle techniquement réalisable ?

OUI

Justification du premier expert – Greenspector offre une plateforme robuste de logiciel en tant que service qui est destiné à fonctionner et à s’adapter à n’importe quelle infrastructure de déploiement. Cette infrastructure peut être dans le Cloud ou sur site, en fonction des besoins du client. Cette flexibilité permet à Greenspector de répondre aux besoins d’un grand nombre de clients et de maintenir l’échelle dans n’importe quel environnement d’infrastructure informatique. En outre, l’entreprise propose également des services de conseil, ce qui est essentiel pour l’aider à s’adapter aux besoins des utilisateurs finaux.

OUI

Justification du deuxième expert – La solution est déjà déployée dans l’espace commercial et il est possible de maintenir l’échelle car elle repose sur des tests automatisés. Les scripts de test automatisés peuvent être spécifiques à l’application et se concentrer sur la navigation dans l’application, l’exécution d’une action particulière à plusieurs reprises, etc. Les conditions de test nécessaires sont également faciles à reproduire, par exemple la force des signaux de réseau, la disponibilité de l’énergie, l’appareil mobile hôte. Ces scripts de tests automatisés personnalisés qui sont écrits pour une application donnée peuvent même être maintenus et modifiés via un logiciel d’enregistrement de version pour une utilisation ultérieure.

OUI

Justification du troisième expert – Cette solution est purement logicielle et ne nécessite ni logistique ni production. La distribution en tant que logiciel en tant que service nécessitera de renforcer les ressources en nuage de votre entreprise, mais c’est très facile avec les technologies en nuage. La vente de licences pourrait être le point le plus délicat, en particulier pour une petite entreprise, mais celle-ci est consciente de ce problème et met en place une stratégie de partenariat. Une telle stratégie est courante dans l’industrie du logiciel et devrait garantir l’évolutivité. Impact environnemental La section « Impact environnemental » vise à déterminer l’impact de la solution aux différentes phases de son cycle de vie : production, transport et distribution, ainsi que phase d’utilisation et d’élimination. Cette section est composée d’un seul critère et prend en compte : la possibilité d’avoir un impact positif direct (critère 3) sur l’environnement par rapport à l’alternative principale identifiée – en se référant à la portée des éléments suivants : Consommation d’énergie, émissions de CO2, utilisation de l’eau/des matériaux, qualité de l’air, préservation des écosystèmes.

La solution peut-elle apporter un avantage environnemental supplémentaire par rapport à une alternative classique, en tenant compte du cycle de vie (étapes de production, d’utilisation et d’élimination) de sa chaîne de valeur ?

OUI

Justification du premier expert – D’après les informations fournies par Greenspector, l’entreprise a déjà aidé de nombreuses entreprises à réduire leur empreinte CO2 grâce à ses logiciels et à ses services de conseil. Les avantages environnementaux offerts par Green Spector sont réalisés par leurs clients, où ils aident à améliorer l’impact de l’empreinte environnementale en optimisant les solutions numériques de l’utilisateur final. Il s’agit d’un moyen unique d’avoir un impact positif sur l’environnement en minimisant la consommation d’énergie de l’infrastructure informatique utilisée par les applications numériques.

OUI

Justification du deuxième expert – L’utilisation de la solution Greenspector montre qu’il y a une diminution de l’empreinte environnementale de 20% dans le cas de la SNCF. Les améliorations apportées à la conception d’une application par le biais de tests automatisés et la sélection d’un parc d’appareils sont basées sur des mesures physiques réelles. L’utilisation de ces données réelles permet d’obtenir des informations exploitables pour réduire la consommation d’énergie. En fonction de l’application, du marché du fournisseur de services, cela peut se traduire par des avantages environnementaux plus importants.

OUI

Justification du troisième expert – Cette solution permet d’évaluer l’empreinte environnementale des applications mobiles et des sites web. C’est une brique de l’éco-conception des solutions numériques. Nous connaissons tous l’impact croissant du numérique sur les émissions de CO2, et il est désormais obligatoire de limiter cet impact. Cet outil aide définitivement les développeurs de logiciels à pousser l’éco-conception dans leur usine logicielle. L’impact environnemental de cette solution, qui est également numérique, est négligeable par rapport aux économies d’énergie et de ressources qu’elle permet de réaliser. Rentabilité La section « Rentabilité » vise à déterminer la capacité d’une solution à fournir un avantage économique au client, ainsi qu’à générer des bénéfices pour le vendeur à court terme. Cette section est composée de deux critères et prend en compte : La capacité d’une solution à fournir un incitant économique (économies directes, indirectes ou cachées) au client (critère 4) par rapport à l’alternative traditionnelle et la capacité de la solution à générer des bénéfices pour le vendeur (critère 5) à court terme, indépendamment de la stratégie de marketing et de la nouveauté du produit.

Le coût total de possession de la solution est-il inférieur (ou identique) à celui de l’alternative principale ? Veuillez évaluer cela en tenant compte des avantages cachés potentiels pour la société et des changements réglementaires prévisibles dans les 5 ans.

OUI

Justification du premier expert – Le logiciel en tant que service offre un coût de propriété inférieur, car le logiciel est le seul actif tangible détenu par Greenspector. De plus, la flexibilité des logiciels est qu’ils peuvent être adaptés/modifiés en fonction des changements dans les technologies numériques, et il est donc plus facile de s’adapter à l’évolution du paysage numérique. Par conséquent, le coût de la propriété sera principalement lié à la partie logicielle de la solution. Ce coût est comparable à celui d’autres solutions courantes sur le marché.

OUI

Justification du deuxième expert – Les économies peuvent être réduites en fonction du volume de services et de la présence de l’application numérique. Une présence plus importante peut conduire à des économies plus importantes pour le client. Le processus de sélection d’un dispositif particulier sur la base d’informations réelles pour un déploiement à moyenne échelle d’un service peut entraîner de bonnes économies. Avec l’augmentation constante des utilisations numériques dans le monde, ces types de solutions peuvent être utiles pour le développement de logiciels respectueux de l’environnement.

OUI

Justification du troisième expert – Cette solution permet un suivi automatisé de l’empreinte environnementale des projets de développement de logiciels. Ce besoin est croissant chez tous les acteurs du numérique, et la solution proposée est d’un coût similaire aux autres outils de l’usine numérique. De plus, cette solution a également démontré un retour sur investissement rapide lorsqu’elle est appliquée aux outils internes d’une entreprise. Les méthodes actuelles utilisées par les entreprises sont souvent peu automatisées et utilisent des méthodologies approximatives, la solution proposée est donc d’une grande valeur dans ce contexte.

La solution elle-même pourrait-elle être rentable pour le vendeur dans les 5 ans, avec un prix de vente auquel les clients l’achèteraient ? Veuillez évaluer cette question indépendamment de la stratégie de marketing et de la nouveauté du produit.

OUI

Justification du premier expert – Comme il s’agit d’une solution numérique offerte en tant que service, il est fort probable que la solution sera rentable pour le vendeur au cours des cinq prochaines années. Un autre aspect du point de vue du vendeur est l’activité de conseil en informatique, qui peut en soi constituer une source de revenus importante. En outre, comme pour toute entreprise de logiciels, une fois que vous avez apporté de la valeur au client, vous êtes lié pour une activité à long terme, ce qui garantit des revenus récurrents.

OUI

Justification du deuxième expert – La solution est déjà commercialisée et rentable depuis 2019 sur la base des informations partagées par les innovateurs. Les utilisateurs du numérique sont de plus en plus nombreux dans le monde entier et une conception responsable et respectueuse de l’environnement peut faire la différence sur le marché concurrentiel. Ainsi, l’adoption de l’approche numérique par de nombreuses entreprises et l’accent mis sur les émissions nettes zéro peuvent ouvrir de nouvelles perspectives commerciales. Les innovateurs ont également un plan pour les prochaines années afin d’augmenter leurs ventes sur le marché européen.

OUI

Justification du troisième expert – La solution est déjà rentable et ne nécessite pas d’investissements importants à l’avenir, car elle est pleinement opérationnelle. De plus, les prévisions montrent une croissance significative, qui devrait se traduire par une bonne rentabilité. Ces prévisions sont réalistes, car la demande pour ce type de solution va croître au cours des prochaines années. La société prévoit également de créer un réseau de partenaires pour développer les ventes de licences et ainsi pérenniser la rentabilité.

Commentaires / conseils supplémentaires du deuxième expert :

  1. Les cas de test automatisés peuvent être traduits dans un langage plus courant plutôt que dans un langage spécifique à Greenspector. Cela pourrait permettre à un plus grand nombre d’utilisateurs de profiter de la solution.
  2. Les innovateurs peuvent réaliser des études de cas sur le marché pour montrer la différence avec les optimiseurs de consommation d’énergie intégrés dans les téléphones/appareils intelligents.

Greenspector à la Journée Française des Tests Logiciels sur le stand de Sogeti

Reading Time: < 1 minute

À l’occasion de la 15ème édition de la Journée Française des Tests Logiciels, nous serons accueillis par notre partenaire Sogeti – sponsor prestige de l’évènement – sur leur stand durant toute la journée du 13 juin.

Afin de vous partager un aperçu de la performance de nos outils, nous avons mesuré l’impact environnemental des sites internet des exposants et partenaires de la JFTL. Découvrez ci-dessous le classement par impact carbone (gEqCO2).

Venez nous rencontrer sur le stand de Sogeti pour en savoir plus sur l’outil qui nous a permis de réaliser ce classement.

Les sites sont classés en fonction de leur impact carbone (du plus faible au plus élevé).

ClassementURL mesuréesEcoscoreÉnergie (mAh)Données (Mo)Mémoire (Mo)RequêtesCarbon Impact (gEqCO2)Empreinte Eau (Litres)Empreinte Sol (m2)
1https://qtl-sup.fr/894,480,07653,0940,190,040,49
2https://www.niji.fr/884,830,21625,5930,210,040,53
3https://www.tsi-cs.com/594,970,30683,26170,230,040,55
4https://www.gasq.org/en/774,741,19621,98220,250,040,53
5https://www.open.global/854,851,27645,61190,250,040,54
6https://insoft-infotel.com/735,003,67666,99110,290,050,56
7https://www.tricentis.com/fr/685,181,27671,34520,300,050,60
8https://www.kalifast.com/664,903,74685,43280,300,050,55
9https://weringroup.com/595,121,57663,57580,310,050,59
10https://origin.microfocus.com/fr-fr/solutions/accelerate-application-delivery575,842,01678,62330,320,060,66
11https://www.cgi.com/fr545,272,40573,65480,320,050,60
12https://digital.ai/664,991,78685,54730,330,050,59
13https://www.apside.com/vie-apsidienne/apside-nantes/615,231,47786,17770,340,060,61
14https://www.b-acceptance.com/534,923,99715,54920,390,060,59
15https://www.cat-amania.com/417,281,72698,72480,390,070,82
16https://www.ctg.com/386,262,68699,84910,420,070,74
17https://kalisoft.fr/487,261,83761,57710,420,070,83
18https://expleo.com/global/fr/467,086,00787,56340,440,070,80
19https://www.ssid.fr/375,975,18736,20890,450,070,71
20https://qestit.fr/407,083,90793,38760,460,070,82
21https://www.sogeti.com/375,658,30681,57870,490,070,67
22https://saucelabs.com/418,893,75781,79450,490,091,00
23https://www.eggplantsoftware.com/376,023,40701,341670,520,080,75
24https://www.mrsuricate.com/377,393,79730,571370,540,090,89
25https://www.uipath.com/535,6416,19757,831200,670,080,70
26https://www.arcadsoftware.com/446,0010,04712,912240,710,090,79
27https://www.alten.fr/367,7929,40871,38990,970,120,94

Les mesures ont été effectuées sur un Samsung Galaxy S9 sous Android 10.

Atos et Greenspector livrent à la Délégation ministérielle au Numérique en Santé et à l’Agence du Numérique en Santé un service de mesure de l’impact environnemental des applications de santé web et mobiles

Reading Time: 5 minutes

Porté par la Cellule éthique de la Délégation ministérielle au Numérique en Santé et mis en œuvre par l’Agence du Numérique en Santé, ce projet engage les éditeurs du numérique en santé sur la voie de la sobriété numérique

Paris, France – le 15 mai 2023

Atos et Greenspector, alumni de Scaler, l’accélérateur de start-ups d’Atos, annoncent avoir livré à la Délégation ministérielle au Numérique en Santé (DNS) et à l’Agence du Numérique en Santé (ANS) un service de calcul d’un écoscore des applications de santé web et mobiles, accessible en ligne (https://ecoscore-appli.esante.gouv.fr/). Cet outil d’évaluation de l’empreinte environnementale des applications de santé s’inscrit dans le programme de travail de la cellule éthique de la Délégation ministérielle au Numérique en Santé (DNS) qui vise à promouvoir un numérique en santé écoresponsable, initié dans la feuille de route Ma Santé 2022 / « Accélérer le virage numérique en santé » et poursuivi dans la prochaine feuille de route 2027 / “Pour un numérique au service de la santé ». L’écoscore est né de la volonté de la DNS et de l’ANS de mettre à la disposition des éditeurs de santé un outil gratuit, basé sur des mesures fiables et reproductibles, leur permettant d’être autonomes dans l’évaluation de l’impact environnemental de leurs outils web et mobiles. L’écoscore est un des critères obligatoires du référencement des applications de santé dans le catalogue de services de Mon Espace Santé.

Evaluer l’empreinte environnementale sur la base de mesures d’énergie et de ressources IT prises sur un terminal pendant l’utilisation de l’application

L’écoscore est une solution innovante du fait de sa capacité à évaluer l’empreinte environnementale d’une applications web ou mobile sur la base de trois grandeurs : la volumétrie des données échangées, la performance et l’énergie consommée mesurées sur des terminaux réels (banc de mesures) pendant l’utilisation de l’application. Le modèle de projection environnementale respecte les principes de la norme ISO 14040 et couvre l’ensemble des phases de fabrication et d’utilisation (analyse selon la méthode du cycle de vie).

Après avoir décrit un parcours fonctionnel illustrant les étapes canoniques d’un usage réel d’une application de santé, l’éditeur de l’application lance les mesures de manière automatisée sur un banc de mesures distant. Il peut ensuite analyser les résultats et identifier le niveau d’éco-responsabilité de son application web ou mobile, étape par étape.

Une solution co-construite avec l’ensemble des acteurs de l’écosystème du numérique en santé

Afin de valider la modélisation de tous les cas particuliers technologiques et fonctionnels des applications web et mobiles de santé, la DNS et l’ANS ont souhaité associer très tôt les éditeurs à la construction de l’écoscore, notamment dans la préparation des scénarios de tests et l’évaluation de l’ergonomie du service. Le projet a débuté mi 2021 et dès mars 2022, l’outil était accessible à de premiers utilisateurs « pilotes ». Aujourd’hui, le service écoscore a été utilisé par plus de 40 éditeurs publics et privés, candidats au référencement de leurs applications dans Mon Espace Santé, et de nombreux éditeurs sont entrés dans le processus de calcul de leur ecoscore.

Pour Brigitte Séroussi, Directrice de projets à la Délégation ministérielle au Numérique en Santé (DNS), en charge de la cellule ‘éthique du numérique en santé’ et Nathalie Baudinière, Responsable de projets à l’Agence du Numérique en Santé (ANS)« Notre approche d’un numérique en santé éco-responsable, qui intègre un volet éthique et un volet environnemental, a reçu un accueil très favorable au niveau international. Nous nous félicitons de ce qu’elle puisse contribuer aux avancées du secteur de la santé en matière de sobriété numérique au niveau européen et au-delà. Le service écoscore développé par l’ANS et Atos à partir de la méthode de Greenspector a permis de sensibiliser les éditeurs candidats au référencement de leurs applications dans le catalogue de services de Mon espace santé sur le sujet d’un numérique en santé éco-responsable et de les engager dans une démarche d’amélioration continue de l’impact environnemental de leurs solutions ».

 « L’alliance de l’expertise d’Atos dans le pilotage de projets complexes et la robustesse de la solution développée par Greenspector a permis de fournir à l’ANS un portail innovant et industrialisé, au cœur des politiques publiques en termes d’environnement. Nous sommes fiers d’avoir pu accompagner la DNS et l’ANS dans cet ambitieux projet réalisé dans le cadre du marché d’Assistance à Maîtrise d’œuvre Informatique et Tierce Maintenance Applicative de l’UGAP, la centrale d’achat public. » expliquent Laurent Laffere, Directeur Secteur Public, Défense et Santé, Atos et Thierry Leboucq, Président de Greenspector.


À propos d’Atos

Atos est un leader international de la transformation digitale avec 111 000 collaborateurs et un chiffre d’affaires annuel d’environ 11 milliards d’euros. Numéro un européen du cloud, de la cybersécurité et des supercalculateurs, le Groupe fournit des solutions intégrées pour tous les secteurs, dans 69 pays. Pionnier des services et produits de décarbonation, Atos s’engage à fournir des solutions numériques sécurisées et décarbonées à ses clients. Atos est une SE (Société Européenne) cotée sur Euronext Paris.

La raison d’être d’Atos est de contribuer à façonner l’espace informationnel. Avec ses compétences et ses services, le Groupe supporte le développement de la connaissance, de l’éducation et de la recherche dans une approche pluriculturelle et contribue au développement de l’excellence scientifique et technologique. Partout dans le monde, Atos permet à ses clients et à ses collaborateurs, et plus généralement au plus grand nombre, de vivre, travailler et progresser durablement et en toute confiance dans l’espace informationnel.

À propos de Greenspector

Greenspector est un pionnier français du numérique responsable depuis 2010. Ses innovations technologiques sont mises au service des professionnels via des outils logiciels SaaS et des prestations expertes. Elles permettent la maîtrise et la réduction des impacts environnementaux des services numériques mobile, web et plus largement de tout objet connecté. L’innovation de la solution réside dans une mesure qui reproduit automatiquement les parcours utilisateurs sur des appareils réels distants sans installation préalable. La solution est labellisée par le label Solar Impulse.

Contacts presse

Isabelle Grangé | isabelle.grange@atos.net | +33 (0) 6 64 56 74 88

Thibault Tuffin | ttuffin@greenspector.com

Captures d’écran d’indicateurs de mesure de l’écoscore – source ANS

Communiqué de presse : GREENSPECTOR remporte le prix StartWest catégorie Transition Climat pour sa solution d’écoconception des services numériques

Reading Time: 3 minutes

Greenspector remporte le prix Start West dans la catégorie Transition Climat

StartWest est un évènement annuel qui réunit les entreprises innovantes du Grand Ouest ligérien et breton et les investisseurs, incubateurs, accompagnants de l’innovation. Il permet aux projets sélectionnés de réaliser un pitch et de mettre en valeur un projet et son développement. Sélectionné parmi les 96 projets initialement, les associés de Greenspector ont présenté le projet en mettant en valeur le leadership français de la solution utilisée dans plus de 70 projets en 2022 notamment dans les grands comptes privés (Crédit agricole, SNCF, Orange, La Poste, …) et administrations publiques (ministère de la Santé, ministère de l’Intérieur, Nantes métropole, …). Avec un chiffre d’affaires en hausse de plus 35 % /an depuis 2 ans, Greenspector est aujourd’hui leader français des solutions en éco-conception des services numériques.

Passage à l’action pour l’éco-responsabiité des services numériques 

Après 12 années de R&D et de premiers pas commerciaux sur un marché naissant, Greenspector profite depuis 2 ans d’un marché enclin à intégrer cette dimension d’éco-responsabilité à la fois dans le passage à l’action pour réduire l’impact environnemental mais aussi pour améliorer leur performance, leur inclusion tout en réduisant les coûts de possession des services numériques. C’est un marché qui est désormais animé par une incitation forte avec des premières contraintes liées à la loi REEN pour les organisations publiques d’intégrer l’éco-conception de services numériques dans leurs marchés, mais aussi le législatif, avec une future norme ISO au niveau internationale en cours de préparation à laquelle Greenspector participe.

« Dans les usines digitales des entreprises, le sujet n’est plus de savoir s’il faut passer à l’action mais comment passer à l’action. Dans ce contexte de passage à l’action que nous avions connu de manière modérée pendant 8 années, nos solutions SaaS sont aujourd’hui plébiscitées par les clients pour qui la robustesse, l’intégration forte dans leur processus et outils existants et la facilité de mise en œuvre sont des atouts pour des déploiements larges pour les nouveaux projets et patrimoine applicatif existant.« 

Thierry LEBOUCQ, président de Greenspector

Un projet de développement tourné vers un développement partenarial et commercial européen

Au-delà des frontières, Greenspector souhaite désormais développer son leadership au niveau européen avec des premières références déjà réalisées notamment en Belgique et Grande-Bretagne. Pour cela, l’Entreprise s’appuiera sur un réseau de partenaires intégrateurs internationaux de la solution au bénéfice de leurs clients qui souhaitent intégrer cette dimension d’éco-responsabilité. Dans ce cadre, Greenspector aura besoin de renforcer ses moyens à la fois pour développer sa force commerciale et marketing mais aussi mettre sur le marché une solution” self-service » de son offre pour favoriser l’accès de la solution sur des premiers pas. 

« Ce prix pour Greenspector est une véritable reconnaissance pour notre projet. Après avoir reçu des récompenses pour notre R&D, notamment le prix Loading the Future par le pôle images et réseau, puis des prix par le Cleantech Open France et l’IE Club pour notre solution, ce prix reconnait la capacité d’une solution leader à rencontrer son marché. Ceci est un point majeur dans notre volonté de renforcer les capacités financières de l’Entreprise pour développer notre projet en France mais aussi en Europe. »

Thierry LEBOUCQ, président de Greenspector 

À propos de Greenspector 

Greenspector est un pionnier français du numérique responsable depuis 2010. Ses innovations technologiques sont mises au service des professionnels via des outils logiciels SaaS et des prestations expertes. Elles permettent la maîtrise et la réduction des impacts environnementaux des services numériques mobile, web et plus largement de tout objet connecté. L’innovation de la solution réside dans une mesure qui reproduit automatiquement les parcours utilisateurs sur des appareils réels distants sans installation préalable. La solution est labellisée par le label Solar Impulse

Devoxx 2023 : Classement de l’impact environnemental des sites web des partenaires 

Reading Time: 2 minutes

À l’occasion de la 11ème édition du Devoxx Paris qui se déroule du 12 au 14 Avril 2023, nous avons mesuré l’impact environnemental des sites internet des partenaires de l’évènement.  

Venez nous rencontrer le 12 avril à partir de 12h sur le stand de Clever-Age/ Oxiane. Nous serons très heureux d’échanger avec vous sur vos besoins. Ce sera le moment idéal pour répondre à vos questions et également mesurer l’impact environnemental de votre site web en live sur un appareil réel ! 

Résultats  

La moyenne d’impact carbone sur une minute de navigation de ces 71 partenaires est de 0,48 gEqCO2 soit l’équivalent de 2 mètres effectués en véhicule léger. 20 sites web se trouvent au-dessus de cette moyenne. Le site web le plus sobre de ce classement (le site de S3NS, 0,25 gEqCO2) est 3 fois moins impactant que le site le moins sobre (Murex, 0,78 gEqCO2). 

La moyenne de consommation d’énergie (mAh) est de 6,3 mAh et en moyenne 6 Mo de données sont échangées. En termes de requêtes web, la moyenne est de 87 requêtes. Bonne nouvelle, tous ces indicateurs mesurés nous montrent que la plupart des sites peuvent largement progresser et réduire leur impact environnemental. Alors, on refait le test pour l’édition 2024 !?

ClassementEntreprisesURLecoscoreÉnergie (mAh)Données échangées (Mo)RequêtesCarbon Impact (gEqCO2)Empreinte Eau (Litres)Empreinte Sol (m2)
1s3nshttps://www.s3ns.io/784,90,8280,250,050,56
2Société Généralehttps://www.societegenerale.com/fr734,91,2310,260,050,56
3Inseehttps://www.insee.fr/fr/accueil715,01,2350,270,050,57
4PMUhttps://www.pmu.fr/714,81,6390,270,050,54
5OVH Cloudhttps://www.ovhcloud.com/685,50,8760,340,060,64
6Wemanityhttps://wemanity.com/fr/675,02,2360,290,050,56
7Bet Clichttps://betclicgroup.com/664,82,5780,340,050,57
9Leboncoinhttps://recrutement.leboncoin.fr/departments/it-data664,71,9740,320,050,56
8Clever Cloudhttps://www.clever-cloud.com665,21,81190,400,060,63
10Sonar Sourcehttps://www.sonarsource.com/655,51,7480,320,050,63
11Sopra Steriahttps://www.soprasteria.com/645,35,0430,360,060,60
12Amadeushttps://developers.amadeus.com/635,23,1440,330,050,60
15SNCF Connect & Techhttps://jobs.connect-tech.sncf/626,21,070,280,050,68
13Criteohttps://labs.criteo.com/625,01,4610,310,050,58
14Leroy Merlinhttps://recrute.leroymerlin.fr/625,21,7620,320,050,61
16Veepeehttps://www.veepee.fr/gr/home/default625,83,5550,370,060,67
19Preligenshttps://preligens.com/615,513,7670,560,070,66
17Acensihttps://www.acensi.fr/page/accueil/fr_fr615,212,2380,480,060,60
18La Postehttps://www.lapostegroupe.com/fr615,21,6630,320,050,60
20Axoniqhttps://www.axoniq.io/605,85,2910,450,070,69
22Microsofthttp://azure.microsoft.com/fr-fr/595,42,4560,340,060,62
24Google Cloudhttps://cloud.google.com/developers/devoxxfr?hl=fr595,62,61370,450,070,69
21Jet Brainshttps://www.jetbrains.com/fr-fr/595,53,6130,310,050,61
23Miraklhttps://www.mirakl.fr/595,32,8900,380,060,63
26Michelinhttps://blogit.michelin.io/584,94,1550,350,050,57
25Confluenthttps://www.confluent.io/fr-fr/586,03,7270,350,060,68
27Apsidehttp://www.apside.com/575,18,9880,480,070,62
28Oxianehttps://www.oxiane.com/575,31,6930,360,060,63
31Redhathttps://developers.redhat.com/565,32,71000,390,060,64
30Orangehttps://orange.jobs/565,25,91040,450,070,63
32Spectrum Groupehttps://spectrumgroupe.fr/565,51,81430,440,070,68
29Caisse des dépotshttps://www.icdc.caissedesdepots.fr/565,410,4810,510,070,65
33Soft Team Grouphttps://www.softeamgroup.fr/555,26,5750,430,060,62
34DGSEhttps://www.dgse.gouv.fr/fr545,28,9470,430,060,60
35Un Job à Nanteshttps://www.unjobanantes-tech.fr/546,31,3320,330,060,71
36Githubhttps://github.com/enterprise535,92,3790,380,060,69
37DiliTrusthttps://www.dilitrust.com/fr/525,62,71420,460,070,69
38Gradlehttps://gradle.org/515,73,6990,420,070,68
40Positive Think Kinghttps://positivethinking.tech515,72,91210,440,070,69
39Monexthttps://www.monext.fr/516,33,01030,440,070,75
42Ipponhttps://fr.ippon.tech/495,74,1850,410,060,67
41Gravity Testinghttps://www.gravity-testing.com/496,710,0750,550,080,79
43Malthttps://www.malt.fr/495,61,4990,380,060,67
44Sfeirhttps://www.sfeir.com/fr/496,03,6900,420,070,71
45Takimahttps://www.takima.fr/495,56,11010,470,070,67
46Adeleanhttps://www.adelean.com/4812,23,7180,590,111,34
47Axahttps://recrutement.axa.fr/476,47,7610,480,070,74
48Sciamhttps://sciam.fr/fr/476,427,8370,810,090,75
49Cloud Beeshttps://www.cloudbees.com/456,63,51160,480,080,79
50Devoxxhttps://www.devoxx.fr/457,33,51340,530,080,88
52Outscalehttps://fr.outscale.com/445,95,01020,460,070,71
51Azulhttps://www.azul.com446,13,01940,550,080,78
53Datastaxhttps://www.datastax.com/446,65,41670,580,090,82
54Astrelyahttps://www.astrelya.com/436,42,0800,400,070,75
55Nginxhttps://www.nginx.com/425,74,0750,400,060,67
57Shodohttps://shodo.io/418,62,5530,470,080,97
56Data Ikuhttps://www.dataiku.com/416,229,21410,960,110,79
58Freelance Republikhttps://www.freelancerepublik.com/397,32,8900,470,080,85
59Palo Alto Networkshttps://www.paloaltonetworks.fr/397,021,7620,760,100,83
62Redishttps://redis.com/376,82,3980,440,070,80
61Emporalhttps://temporal.io/3712,06,8860,720,121,36
60Accenturehttps://www.accenture.com/fr-fr/careers377,24,7770,480,080,83
63Gatlinghttps://gatling.io/366,63,51630,540,080,81
64JFroghttps://jfrog.com/fr347,86,31390,610,090,93
65Couch Basehttps://www.couchbase.com/336,75,41740,590,090,84
66Thales Grouphttps://www.thalesgroup.com/fr327,46,51190,570,090,88
67Cosiumhttps://www.cosium.com/2910,767,1811,750,191,31
68Meritishttps://meritis.fr/2814,72,3880,760,141,65
69Constrast Securityhttps://www.contrastsecurity.com/267,87,41800,680,100,96
70Sonatypehttps://www.sonatype.com/258,013,62380,870,121,02
71Murexhttps://www.murex.com/careers/home218,79,72000,780,111,07

Dans la méthodologie utilisée, nous avons pris l’Url que les partenaires ont mis en références de la page partenaires de l’évènement. Parfois les URL renvoient vers la Home page du site, parfois vers une page intérieure. 

La méthodologie de mesure d’une page web comprend 4 phases principales : Une phase de chargement de la page, une phase de lecture sans action utilisateur, un scroll, et une phase de mise en arrière-plan sans plus aucune interaction avec la page. Cette fonctionnalité de mesure est à votre disposition sur le site gratuit d’une URL publique sur le site MEI de Greenspector 

Pour garder une équité et une qualité de mesure cohérente, certains sites mesurés ont été retirés du classement car ils ne permettaient pas une mesure automatique standardisée sur la page référencée. 

Communiqué de presse : Une nouvelle étape dans la collaboration entre NOWU et Greenspector

Reading Time: 4 minutes

NOWU, le média sur l’environnement de France Télévisions, accélère sa sobriété avec la solution Greenspector, pour aller plus loin dans l’éco conception de son média. Après un premier travail sur l’évaluation et la réduction de l’impact environnemental lors de la création du média NOWU, la direction du Numérique de France Télévisions souhaite désormais passer à une nouvelle étape dans la collaboration avec Greenspector. Dans un premier temps, la solution Greenspector sera déployée et pilotée par l’équipe NOWU.

Le 01/12/2022 à Paris

Une première étape de collaboration entre France Télévisions et Greenspector

L’objectif de NOWU est de pouvoir évaluer et réduire son impact en phase d’usage. Greenspector avait déjà accompagné l’équipe projet avec son partenaire EcoAct pour réaliser cette évaluation, former les équipes aux bonnes pratiques et identifier des pistes de recommandations.

Une nouvelle étape : France Télévisions décide d’intégrer la solution Greenspector dans le processus de création digital de NOWU

Les équipes de NOWU et France Télévisions ont décidé d’acquérir une solution pour aider les équipes à piloter leur démarche d’éco-conception. L’outil d’évaluation en continue est présent à toutes les étapes de la conception et du développement du projet. Après une étude et une mise en concurrence des solutions du marché, France Télévisions retient la solution Greenspector pour un premier déploiement sur le media NOWU.

Quelles ont été les raisons majeures du choix de Greenspector pour NOWU et dans la perspective de France Télévisions plus globalement ?

“Greenspector a l’avantage de pouvoir adresser différentes technologies dans ses services numériques (Web et mobile), de réaliser une mesure physique sur des appareils réels sans installation préalable et plus proche de la réalité des usages du service. C’est par ailleurs un acteur reconnu pour ses expertises et solutions, leader français depuis plus de 12 ans avec qui nous avions déjà travaillé. Nous envisageons également, de déployer cette solution, au-delà même du media NOWU”.

France Télévisions réaffirme son ambition de développer un média éco-responsable.

A travers ce premier projet, France Télévisions entend devenir une référence sur l’écoresponsabilité des services numériques dans le domaine médiatique.

Quel objectif pour NOWU avec ce nouveau partenariat ?

“Avec NOWU, nous avons pour ambition d’être une référence de marque média éco responsable en Europe. Ainsi, pour être en parfait accord avec notre positionnement éditorial et nos valeurs, nous souhaitons montrer une nouvelle approche des services numériques du groupe. En tant qu’acteur du service public, il nous semble essentiel de se positionner comme pionnier d’un numérique responsable, soucieux du bilan carbone de ses activités digitales.”
Gautier CURTIL, directeur de l’offre NOWU


Greenspector se positionne comme un acteur incontournable de l’éco-conception des services numériques via ses solutions d’analyse et de mesure. Par cette nouvelle collaboration avec le Groupe France télévisions, Greenspector illustre les attentes grandissantes des organisations envers l’éco-conception. De cette manière, les démarches de mesure de sobriété numérique leurs permettent de rentrer dans l’action et réduire leurs impacts. Ceci est d’autant plus vrai pour des services numériques massivement utilisés comme les médias.


“On est ravi de poursuivre notre collaboration avec les équipes NOWU et de pouvoir leur donner la
capacité de piloter cette démarche en totale autonomie via nos solutions expertes. Pour Greenspector, c’est une belle première étape et une fierté d’accompagner un beau projet qui porte des valeurs écologiques pour la jeunesse. C’est également une belle perspective pour déployer plus largement nos solutions et ainsi aider le Groupe France Télévisions dans la décarbonation de ses activités numériques.”
Thierry LEBOUCQ, président de Greenspector.

À propos de NOWU

NOWU est le média sur l’environnement de France Télévisions, lancé à l’automne 2021. Il s’agit d’un média serviciel qui propose à la jeune génération des 15-35 ans des solutions concrètes et des outils pour prendre part au combat contre le réchauffement climatique et les problématiques environnementales.
Sous un ton optimiste et déculpabilisant, NOWU décline ses contenus autour de 3 axes majeurs :
SE BOUGER, S’INFORMER, et S’INSPIRER.

À propos de France Télévisions

France Télévisions est le premier groupe audiovisuel français en audience (29,1% de part d’audience sur les 4 ans et + en 2021) et regroupe :

  • 1 plateforme vidéo france.tv et une gamme complète d’offres numériques thématiques (info, jeunesse, sport, culture, éducation, outre-mer)
  • 4 chaînes de télévisions nationales : France 2, France 3, France 4/Culturebox, France 5
  • 1 média global d’information en continu sur tous les supports : France info
  • 2 réseaux : 24 antennes régionales en métropole (France 3) et 9 médias globaux tv/radio/web en
    outre-mer (les 1ère)

France Télévisions occupe une place prépondérante dans le paysage audiovisuel français : 4 Français sur 5 regardent France Télévisions chaque semaine, sur tous les écrans.
France Télévisions en images, c’est ici | Plus d’informations : francetelevisions.fr

À propos de Greenspector

Greenspector est un pionnier français du numérique responsable depuis 2010. Ses innovations technologiques sont mises au service des professionnels via des outils logiciels SaaS et des prestations expertes. Elles permettent la maîtrise et la réduction des impacts environnementaux des services numériques mobile, web et plus largement de tout objet connecté. L’innovation de la solution réside dans une mesure qui reproduit automatiquement les parcours utilisateurs sur des appareils réels distants sans installation préalable. La solution est labellisée par le label Solar Impulse.

Greenspector a été sélectionné pour participer au programme L’Oréal Beauty Tech Atelier à STATION F

Reading Time: < 1 minute

En effet, L’Oréal s’associe à STATION F et l’Incubateur HEC Paris afin de créer un accélérateur pour start-ups dans le plus grand campus de start-ups au monde.   

Greenspector X L’Oréal Beauty Tech Atelier


Le L’Oréal Beauty Tech Atelier représente, entre autres, 67 startups accélérées depuis 2018, 55 % de start-ups internationales et 30 % des structures avec des solutions impactantes. 
 
« On est ravi et très fier de rejoindre le programme d’accélération BeautyTech. 
Pour Greenspector, c’est la poursuite d’un travail déjà réalisé pour accompagner les équipes Digital du Groupe L’Oréal pour mesurer et réduire l’impact environnemental des services numériques web, mobile et IoT du Groupe. C’est aussi l’occasion de structurer et renforcer notre projet dans le cadre de l’Incubateur HEC Paris. Une vraie belle opportunité pour la scalabilité de notre projet. Merci ! et … GO GREEN ! » témoigne Thierry LEBOUCQ, président de Greenspector. 

Nous sommes aussi fiers de voir l’engagement grandissant sur les enjeux sociétaux et environnementaux. Le programme est loin de ne compter que nous dans la catégorie Tech4Good.