L’application Instagram Lite est-elle vraiment plus légère ?

Reading Time: 4 minutes

En juin dernier, sans annonce préalable, Instagram a lancé une version allégée de son application sur les stores : Instagram Lite. Une version plus light qui s’inscrit dans la logique initiée par sa maison mère Facebook avec ses applications Facebook Lite (que nous avions évaluée à l’époque) et Messenger Lite.

Prendre des photos et les poster sur votre feed [fil d’actualité] Instagram ou au sein de vos stories [histoires], peut se révéler très impactant pour votre batterie. Si vous êtes en vacances, perdu au fin fond d’un pays où la connectivité pose problème mais voulez quand même immortaliser et partager cet instant sans risquer de perdre votre chemin faute de batterie, la solution semble naturelle : adopter la nouvelle application Instagram Lite.

Instagram Lite

Si les fonctionnalités majeures sont au rendez-vous (prendre des photos, les publier, les stories, la fonction recherche explorer…), oubliez la messagerie ainsi que le partage et la lecture automatique des vidéos. Retenez uniquement l’essentiel. Cette version Lite a été conçue pour que les utilisateurs des pays en développement, où la connectivité n’est pas optimale, puissent tout de même profiter de la plateforme. D’ailleurs, le poids de la version Lite (5.15 Mo) est 20 fois inférieur à celui de l’application traditionnelle (113 Mo). La promesse d’un poids inférieur est respectée, mais qu’en est-il du volume de données échangées ? Et surtout la consommation de batterie de l’application allégée est-elle inférieure à celle l’application traditionnelle ?

Instagram est un réseau social lancé en 2010, qui comptabilisait en 2017 plus de 500 millions d’utilisateurs quotidien dans le monde.
Il s’agit d’une plateforme de partage de photos et vidéos à travers un réseau, mais également un service de messagerie et plus récemment une application vidéo Instagram TV qui permet de charger des vidéos de plus d’une heure dans un format “vertical” adapté aux écrans de smartphones.

Méthodologie

Afin de vérifier les promesses de cette version Lite, nous avons lancé plusieurs mesures de consommation de batterie et de consommation de données pour les applications Instagram et Instagram Lite. Pour réaliser ces mesures, nous avons utilisé l’outil Greenspector sur un Nexus 6 sous Android 6.
Pour Instagram il s’agissait de la version 53.0.0.13.83 de l’application officielle. Quant à l’application Lite, elle n’est pas encore disponible en France à l’heure où nous écrivons, mais elle a été déployée au Mexique et le sera prochainement dans d’autres pays. C’est donc depuis un APK téléchargé sur le site APKPure que nous avons pu tester la version 1.0.0 d’Instagram Lite.

Les tests ont été effectués sur deux types de comptes Instagram : un compte actif avec de nombreux abonnements (et donc un flux mis à jour à chaque lancement) et un compte récent créé pour nos tests, comptant un seul abonnement.

Résultats

Comparaison du volume de données échangées

Comparaison Instagram vs Lite avec le compte actif

Pour le compte utilisateur actif, les données échangées sur le réseau par l’application Instagram vont de 1,4 Mo à 6,7 Mo pour le premier lancement de l’application sur un smartphone (moyenne : 3,20 Mo). Les ouvertures suivantes de l’application consomment entre 0 et 680 ko (moyenne : 42 ko) dans la majorité des cas. On observe que les premiers lancements sont consommateurs de données. Cependant, les lancements suivants ne consomment que très peu ou même aucune donnée sur le réseau. Il y a donc une bonne gestion du cache pour la version officielle de l’application Instagram.
En revanche sur l’application Lite, le comportement est différent. La quantité de données échangées sur le réseau est moins importante (maximum 1,60 Mo et en moyenne 480 ko) mais elle ne diminue pas après le premier lancement. Il semble que la gestion du cache n’est pas optimum dans la version Lite de l’application.

Comparaison Instagram vs Lite avec le compte récent

Avec un compte utilisateur récent, les données échangées sur le réseau par l’application Instagram sont de l’ordre de 2.6 Mo pour le premier lancement et 0 Mo pour les lancements suivants.
Concernant la version Lite, tous les lancements sont en moyenne à 170 ko : la quantité de données échangées sur le réseau est donc beaucoup moins importante, mais là non plus, elle ne diminue pas après le premier lancement.
On constaste que la promesse sur les données échangées sur le réseau est tenue sur Instagram Lite. Mais qu’en est-il de l’énergie consommée par l’application ?

Comparaison de la consommation d’énergie

Comparaison Instagram vs Lite avec le compte actif

Avec le compte actif, la consommation d’énergie au premier lancement de l’application Instagram est de 3,15 mAh ; les lancements suivants consomment 2.84 mAh en moyenne.
La version Lite affiche une consommation d’énergie au lancement de 5,13 mAh en moyenne, lors du 1er lancement mais aussi lors des suivants. Elle consomme donc quasiment 2 fois plus de batterie que la version traditionnelle !

Comparaison Instagram vs Lite avec le compte récent

Mêmes constats avec un compte utilisateur récent, l’application traditionnelle consomme au premier lancement 3.70 mAh et 3.0 mAh pour les suivants ; tandis que l’application Lite affiche toujours une moyenne de 5,24 mAh : une consommation en énergie donc largement supérieure à celle de la version officielle.

Conclusion

L’application Lite échange moins de données sur le réseau que l’application Instagram traditionnelle, elle respecte donc sa promesse initiale en termes de taille de l’application et de volume de data. Mais contrairement aux attentes, elle consomme plus de batterie. En résumé, Instagram nous met devant un choix cornélien : préférez consommer moins de données, ou moins de batterie ?
Avec la version Lite, vous consommerez moins d’espace de stockage sur votre smartphone et moins de data. Elle sera donc intéressante quand vous avec une mauvaise connexion réseau, ou si vous faites partie des utilisateurs qui ont un forfait data coûteux. Mais si votre priorité est d’économiser votre batterie, alors il vaut mieux rester sur l’application traditionnelle – attention toutefois dans ce cas à l’usage que vous en ferez : avec ses fonctionnalités plus évoluées, elle peut vous inciter à augmenter votre usage et donc à consommer plus…